le Cardo

En latin cardo se traduit par charnière, pivot. Les romains par ce terme désigne la rue traversant une ville selon un axe nord-sud, servant ainsi de repère géographique. Le cardo était une des rues principales au cœur de la vie économique et sociale de la ville. Du mot cardo nous avons en français l’adjectif « cardinal », « qui sert de pivot », et évidemment l’expression « les points cardinaux ».

 

Après la répression de la révolte juive de l’an 70 par les troupes de Titus, la reconstruction de Jérusalem fut sur le modèle romain en la renommant Aelia Capitolina, avec le Cardo et ses colonnades. Nous pouvons voir que depuis la ville actuelle se situe à 3 à 5 mètres au dessus du niveau de ce Cardo

 

La mosaïque de Madaba est la plus vieille représentation cartographique de Jérusalem. Elle donne une représentation schématique de la ville, vue du ciel, mais avec les bâtiments couchés sur le flanc afin de présenter leur façade. La ville a pour axe le cardo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.