Shivta :  Sur la route de l’encens, une ville dans le désert

Shivta est un site archéologique situé dans le désert du Néguev en Israël, à peu près à mi-chemin entre Tel Nitsana et Sde Boker, à 40 km au sud-ouest de Beer-Sheva. Le site se trouve dans une zone particulière aride. ce qui explique les techniques pour récupérer la moindre goutte d’eau de pluie, technique des Nabatéens.

Dans le désert du Néguev, quatre villes nabatéennes jalonnent la route de l’encens, Haluza, Mamshit, Avdat et Shivta.

Dans le désert du Néguev, les ruines impressionnantes de Shivta remontent aux périodes nabatéenne, romaine et byzantine. Shivta (Sobota) est l’un des plus grands sites nabatéens du Néguev et la ville est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Là, au cœur d’un désert aride, les bâtisseurs antiques de la ville ont transformé le désert en oasis.  Ce bijou du désert vaut vraiment le détour et est hautement recommandé si vous souhaitez admirer les accomplissements étonnants de ses habitants.

En 2005, le site fut inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO avec les villes nabatéennes de Haluza, Mamshit et Avdat, ainsi que la route de l’encens, les forteresses et les paysages agricoles du désert du Néguev. Aujourd’hui, la région est déclarée parc national, Shivta bien préservée, et bien que situé dans un lieu reculé, suscite notre admiration par la manière dont les habitants antiques ont transformé ce désert en oasis.

Ce texte est inspiré du site : http://www.holyland-pilgrimage.org/fr/node/8631

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.