Vie d’un groupe chrétien 3/3 évangélisation et mission

Classé dans : Predication | 0

Qu’un groupe chrétien soit bien organisé en pratiquant le fruit de l’Esprit est bon, mais cela ne doit pas se limiter à cela. La vie d’un groupe chrétien doit être aussi tourné vers l’extérieur, vers l’évangélisation et la mission.

La vie d’un groupe chrétien : 1/3 La famille de Dieu2/3 Activité et responsables

La vie d’un groupe chrétien 3/3 – Le projet d’évangélisation et de mission

Prédication donnée à l’assemblée CCN-Bethlehem de Rouen, par le Pasteur Moshé le 03/07/2022.
Les prédications peuvent être suivies en direct le dimanche à partir de 11h (heure de Paris) à l’adresse suivante : CCN-Bethlehem/live

(01:32:37)  repère chronologique de la vidéo soit : 1 heure 32 minutes et 37 secondes

Sommaire

1 – Rappel des séances précédentes
2 – Les responsables
3 – Le projet missionnaire
4 – La formation spécifique

.

Gloire à Dieu.

Nous sommes à la fin de notre séminaire sur la vie d’un groupe chrétien qui lui-même est la troisième partie d’une série sur l’Eglise pour préparer la venue du Seigneur et faire le travail d’évangélisation missionnaire qu’il faut avant cette venue. Cette série à commencer par la force de la communauté. Dans ce séminaire sur la force de la communauté nous avons insisté sur le fait que nous étions les enfants du Dieu, une famille et que nous sommes appelés à nous rassembler et à rassembler nos forces. Même s’il le faut physiquement, territorialement pour pouvoir travailler pour le Seigneur, et vivre la Bible. C’est cela la force de la communauté. C’est donc un appel à vivre en communauté.

.

1 – Rappel des séances précédentes

Dans la deuxième partie

Dans le deuxième séminaire, deuxième partie de cette série sur l’église, nous avions parlé de l’environnement chrétien.

L’environnement chrétien, pour dire qu’il est vrai, nous sommes appelés à vivre en communauté. Mais il faut comprendre que cette communauté n’est pas une communauté parfaite, composée des gens parfaits. Dans cet environnement il y a toutes les catégories de personnes. Non seulement, elle n’est pas composée des gens qui ne sont pas parfaits.  Il y a aussi des gens qui ne sont pas de l’église, pourtant ils font aussi partie de cet environnement là. Nous avons bien expliqué les choses tout au long de ce séminaire afin que ce ne soit pas un découragement pour nous de vivre en communauté. Il faut que nous reconnaissions cette réalité. Nous sommes sur terre mais l’Esprit Saint en nous veut nous faire vivre quand même en communauté. C’est l’Esprit Saint qui fait le travail. Nous en sommes à la dernière partie de cette série.

Au cours de la troisième partie

Ce séminaire consacré à la vie d’un groupe chrétien afin que d’une manière concrète nous donnions des conseils sur la vie en groupe, en communauté. En commençant pas les petites communautés, les petits groupes.

(00:02:53) La première séance de ce séminaire sur la vie d’un groupe chrétien était consacrée à la prise de conscience du fait que nous sommes la famille de Dieu. Nous avons fait ce rappel-là et aussi aux dispositions et aux attitudes globales pour pouvoir vivre cette communauté. Nous avions parlé par exemple du fait que le fruit de l’esprit était la chose la plus importante si nous devions vivre en communauté, en groupe ce ne sont pas les miracles qui vont le permettre. C’est le fruit de l’esprit, la patience, l’amour, la bonté, la douceur. Le fruit de l’esprit est l’élément principal ainsi que les concessions et les sacrifices. Sans les concessions et les sacrifices des uns des autres nous ne pourrons pas vivre un groupe chrétien.

Je peux vous dire que j’ai un certain âge, et j’ai connu beaucoup de groupes chrétiens qui à un moment donné ont été brillants mais qui se sont éteints. Parce qu’à un moment donné, il ne suffit pas d’être tous chauds en disant j’aime Jésus, j’aime Jésus … Il faut faire des concessions. Il faut faire des sacrifices et il faut chercher l’unité. Pour cela, il faut vivre ce qui est dit dans la deuxième séance. Il faut vivre dans la simplicité.

Être dans de bonnes dispositions d’esprit

Quand cela manque les groupes ne tiennent pas quoiqu’ils aient été brillants. Nous avions dit qu’il fallait être dans une attitude d’esprit d’attendre que d’autres personnes se rajoutent et être dans des dispositions d’esprit qui permettent cela. Si nous pouvons donner un résumé de la toute première séance du séminaire. C’est dire que nous devons être prêts à vivre ensemble et attendre de nouvelles personnes. Cela passe par la prise de conscience que nous devons vivre une famille, la famille de Dieu. C’est que nous dit la Bible et le fait que c’est dans le fruit de l’Esprit et les concessions, les sacrifices que nous atteindrons cet objectif.

Tout en étant ouvert à l’extérieur. En deuxièmes séance nous avons parler des activités et des responsables. Nous avions expliqué que dans les activités courantes, la Parole occupe une place centrale. Nous avions parlé de la Parole simple et de la Parole solide. La Parole simple est la Parole qui édifie chacun d’entre nous pour l’amener en quelque sorte à vivre sa vie chrétienne d’une manière correcte. C’est Dieu qui nous parle, qui parle à chacun d’entre-nous.

(00:06:05) la Parole simple et la Parole solide

C’est la Parole simple que les uns les autres peuvent donner. Que nous pouvons même obtenir juste en faisant une lecture de la Bible. Dans cette lecture là il y aura quelque chose pour chacun d’entre nous. Nous avions dit que dans le groupe chrétien, nous devions éviter dans cette Parole simple des sujets clivants. Soyons simples parlons de Jésus, parlons de son amour à la croix. Parlons des choses qui concernent la paix que Dieu met en nous. Des choses qui construisent le chrétien dans sa vie quotidienne.

Il y a la Parole solide qui représente des enseignements que les apôtres, les docteurs, les pasteurs, les évangélistes donnent parce qu’ils ont été oints pour cela. C’est pour pouvoir construire les gens à être comme Jésus, à servir Jésus et à réfuter les contradicteurs.

(00:07:13) En référence à Tite 1:9

attaché à la vraie parole telle qu’elle a été enseignée, afin d’être capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs.

 Ce sont des enseignements qui sont donnés par ces gens là qui ont été oints par le Seigneur. Ce qui implique qu’un groupe chrétien devra avoir une connexion avec ces gens-là ou bien les avoir en lui. Il est important qu’il y ait des connexions avec un apôtre, un docteur, un pasteur pour pouvoir recevoir des enseignements qui édifient le chrétien, qui le préparent au service et qui lui donnent aussi la base doctrinale claire. Ce qui lui permettra de réfuter les mauvais enseignements des contradicteurs.

(00:07:55)  C’était le côté Parole ensuite nous avons parlé des prières comme activité, toutes sortes de prières. Nous n’allons pas les énumérer, il y a l’adoration et la louange indécis. Si nous n’avons rien à dire, nous pouvons adorer, nous pouvons louer et bien sûr, l’intercession. Combien n’y a-t-il pas de sujets d’intersection dans ce monde. Il y a tellement de mauvaises choses qui se passent. Il y a tellement d’attentes, tellement de promesses dans la Bible. Même sans regarder les problèmes du monde, les promesses de la Bible sont tellement merveilleuses que tout chrétien devrait chercher à les vivre.

(00:08:33) Basés sur la Parole

 Voilà, par conséquent nous avons des sujets pour l’intercession et puis nous avions parlé de la communion fraternelle. Tous ces points ont été étayés par des versets bibliques. Nous n’allons pas les redonner. La communion fraternelle est l’ensemble des activités qui nous réunissent en tant que famille par exemple, la plus simple est lorsque nous mangeons ensemble. Lorsque nous mangeons ensemble c’est là qu’on le sait la communion fraternelle. C’est ce genre d’activités-là, manger ensemble. Faire certains projets de construction ensemble, avoir des visites à faire à d’autres, ensemble. Nous avons plusieurs opportunités de vivre la communion fraternelle. Le Saint-Esprit nous conduira par rapport à cela.

Nous avions parlé aussi de la sainte cène qui est le centre de notre foi puisque la sainte cène nous rappelle l’œuvre de la croix et le retour du Seigneur. Tout étant basé sur l’œuvre de la croix et le retour du Seigneur. Nous avons été sauvés à la croix, ressuscités avec Christ pour nous préparer et préparer le monde à son retour. C’est cela la cène il faut que nous nous en rappelions parce que sinon nous sortons du schéma de Dieu.

C’était la deuxième séance, nous avions aussi parlé des responsables nous avions dit qu’il y a les responsables naturels locaux, les anciens et les diacres. Ce n’est pas le titre qui compte, mais le travail.

.

2 – Les responsables

(00:10:40) Un ancien

Seul le travail compte, mais nous sommes obligés d’utiliser un titre pour décrire le travail d’un ancien, qui est le travail de berger, le travail de papa pour le troupeau. Se fier à son bon témoignage, c’est lié à sa connaissance de la Parole. Il n’est pas obligé de prêcher mais ses connaissances permettent aux autres d’être édifiés. Qui permettent aussi d’aider les autres et qui permettent de réfuter les contradicteurs. Il a une patience qui lui permet de résoudre aussi les problèmes entre les personnes. En fait, il joue le rôle d’un berger, d’un pasteur. Il peut y en avoir beaucoup.

Un diacre

Il y a les diacres qui ont des rôles d’organisation et de logistique nous avons donné l’exemple d’Étienne. Les diacres que nous voyons au chapitre 6 des Actes des Apôtres.

(00:11:40) Les ministères de Éphésiens 4:11

11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,

12 pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,

13 jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,

Les ministères

 Ensuite il y a les responsables universels : apôtres, docteurs, pasteurs qui sont appelés à veiller sur tout le corps du Christ dans le monde entier par relation d’autorité. Ce n’est pas un apôtre, un docteur, un pasteur qui va s’imposer mais c’est le groupe qui le reconnaît dans cette autorité.

Ces personnes apportent des enseignements qui donnent un cadre pour le groupe, qui construisent les chrétiens et qui les préservent des mauvaises choses mais en même temps ils comptent comme quelque chose dans le groupe en fonction du ministère de chacun. Ils aspergent quelque chose dans le groupe il y a le prophète, l’évangéliste, le docteur. Chacun sera comme être un canal utilisé par Dieu comme Paul dit à un moment donné pour communiquer la puissance de Dieu dans une direction donnée. Un groupe peut être endormi dans l’évangélisation et l’évangéliste va être utilisé pour réveiller le groupe par rapport à cela.

Le prophète va être utilisé pour ramener le groupe à s’attacher aux vérités basiques concernant la sainteté, concernant le retour du Seigneur et l’apôtre va donner la vision générale du Seigneur qui est d’aller faire de toutes les nations des disciples. Il va construire le groupe sur des bases doctrinales simples mais efficaces pour permettre la construction de la suite. Le docteur va lui, rendre les choses compliquées accessibles à tous. Enfin le pasteur va s’occuper des problèmes entre humains, entre frères et sœurs, ainsi que les problèmes qu’ils peuvent rencontrer par ailleurs.

Le rôle du pasteur

Nous connaissons beaucoup plus le rôle de pasteur, mais nous avons cité les autres rôles également. Il faut que le groupe ait une connexion avec ces gens là sinon c’est un groupe qui n’ira pas loin. Vous savez nous faisons face à des ennemis organisés. Le camp des ténèbres est organisé avec des principautés, de dominations… Ces gens sont organisés, quand ils arrivent quelque part ils cherchent l’ennemi au même niveau d’autorité qu’eux. S’ils n’en trouvent pas, ils savent comment ils vont perturber, voire détruire le groupe. C’est par exemple quand Paul s’en est allé, que leur a-t-il dit au chapitre 20.

(00:15:00) Actes 20:28-32

28 Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Église du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang.

29 Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau,

30 et qu’il s’élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux.

31 Veillez donc, vous souvenant que, durant trois années, je n’ai cessé nuit et jour d’exhorter avec larmes chacun de vous.

32 Et maintenant je vous recommande à Dieu et à la parole de sa grâce, à celui qui peut édifier et donner l’héritage avec tous les sanctifiés.

Il disait ,je mangeais même je m’en vais et je sais qu’à mon départ, s’introduiront des loups. Pourquoi ces gens là (ces loups) ne pouvaient-ils pas agir quand Paul était là ? Parce que Paul avait une autorité pour s’opposer à eux. Ils ne pouvaient pas tenir. Ils devaient attendre que Paul s’en aille pour commencer à travailler. C’est pourquoi Paul a donné des conseils aux anciens d’Éphèse qui sont restés pour leur dire : Moi je m’en vais mais je sais qu’à mon départ ces forces-là vont s’introduire mais voilà comment vous devez vous comporter. Même si Paul s’en allait, il restait quand même dans une forme de connexion spirituelle avec eux par les conseils qu’il leur a prodigués.

Mettre une barrière

Dieu n’abandonne pas le groupe pourtant parce que Paul s’en va. Dieu allait susciter un autre apôtre pour tenir le groupe sous son autorité pendant un certain temps. Toutefois déjà, les conseils donnés par Paul étaient une barrière pour éviter de gros dégâts. Nous comprenons par-là que ces forces, ces gens des ténèbres. (ce sont des humains, d’accord, mais ce sont des humains utilisés par des esprits des ténèbres ne pouvaient pas vraiment agir tant que Paul était là car il avait l’autorité pour les contrer. C’est ainsi que fonctionne aussi l’Église du Seigneur. Elle fonctionne par autorité.

Il ne faut pas s’improviser dans les choses parce que si Dieu ne t’a pas oint par rapport à un certain niveau de combat. Cela peut mal se terminer.

Maintenant nous passons au troisième jour, la troisième séance d’aujourd’hui.

.

3 – Le projet missionnaire

 C’est le projet missionnaire d’évangélisation et de mission.

La troisième séance porte sur le projet d’évangélisation et de mission. Un groupe comme nous avons vu hier en deuxième séance a une vie qui se manifeste par ses activités. Mais attention car la routine peut venir. La routine vient lorsque nous insistons trop sur le côté famille et que nous oublions le côté armée, le côté instrument du Seigneur de Mathieu 28:18 à 20 nous allons le lire. N’oublions pas ces choses qui sont dites par le Seigneur avant qu’ils s’en aillent ce sont les choses les plus importantes.

Beaucoup de groupes sont tombés dans une logique de famille et leurs rencontres sont devenues des rencontres entre amis entre gens habitués à se voir. Ils ont perdu l’onction, la puissance, la gloire du Dieu pour aller de l’avant et donc nous lisons dans

Citation de Matthieu 28:18-20

18 Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.

19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit,

20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Allez ! Faites de toutes les nations des disciples. Il faut toucher toutes les nations. Il y a un objectif qui justifie que Dieu nous laisse ici sur terre. L’objectif est d’aller sauver le monde entier et de former les personnes pour être des disciples du Seigneur. Quand nous négligeons cela, quand nous oublions cela. Que se passe-t-il ?  La routine, les gens vivent dans un esprit purement amical, fraternel, mais fraternel de façon charnelle. Parce qu’ils se connaissent depuis longtemps. Ils s’aiment bien et c’est devenu des rencontres amicales. Il faut que nous nous replacions sur Matthieu 28:18-20.

La formation du disciple en premier lieu

Du coup chaque groupe devrait penser premièrement à la formation des uns et des autres, car il est écrit : enseigner leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Il faut donc qu’il y ait des ministres de la Parole qui fassent un travail de formation auprès des éléments du groupe par rapport à la Parole d’une manière assez solide, d’une manière assez structurée pour la suite. Nous ne pouvons pas rester que dans le seul domaine de la communion fraternelle. Il y a le monde entier à sauver et nous lisons dans 2 Timothée 2:2 pour appuyer ce que nous avons dit.

(00:22:01) Lecture de 2 Timothée 2:2

Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres.

Paul dit à Timothée les choses que tu entendues de moi confie ces enseignements à des hommes qui soit capables d’enseigner à d’autres. Donc dans chaque groupe nous devrons remarquer quelques personnes qui doivent passer par une formation structurée et solide pour pouvoir transmettre à d’autres plus tard. Il faut qu’il y ait une transmission de la Parole solide, de la Parole doctrinale, claire afin que le groupe puisse subsister sinon Satan vient détruire plus facilement vient prend le groupe pour l’amener dans une autre direction.

D’où l’importance d’être attachés à des gens qui ont un appel confirmé, qui ont fait leurs preuves. Paul n’a pas dit à Timothée : écoute, attache-toi à la prière et contente-toi de diriger. Non il lui a bien dit ce que tu entendu de moi. Parce que la Parole de Dieu aujourd’hui est accessible à tous avec la diffusion de la Bible. Mais attention il est dit en Jean 14:26 le Saint-Esprit vous l’enseignera.

(00:23:44) Citation de Jean 14:26

26 Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

Ce n’est pas parce que nous aimons la Bible que nous allons tout saisir. Chaque humain a besoin de l’enseignement du Saint-Esprit. Maintenant comment fonctionne le Saint-Esprit ? Il utilise en général les ministres de la Parole pour former les autres. Il est important qu’un groupe soit connecté à un ministre la Parole pour que certaines personnes reçoivent une sorte de formation dans la Parole et être efficace dans la gestion du groupe. Qu’il y ait aussi la transmission d’autorité qui se passe de même. Les choses de Dieu sont une affaire d’autorité. Ce n’est pas comme à l’école où tu vas étudier et tu as un diplôme. Non ce n’est pas cela.

Ce ne sont pas les études qui confèrent l’autorité, car l’autorité est spirituelle et c’est le Saint-Esprit qui organise l’armée du Seigneur. C’est Lui a prévu comment untel recevra l’autorité par transmission de celle-ci. C’est comme lorsque nous sommes nés dans nos familles c’est Dieu qui a voulu que nous naissions dans telle ou telle famille. Pensez faire comme chacun veut n’est pas biblique. Paul le dit clairement à Timothée. Ce que tu as entendu chez moi. Il n’a pas dit ce que tu liras dans l’ancien testament.

(00:25:27) Suivre le conseil de Paul

Non mais, ce que tu entendu chez moi, et comment moi j’ai fait les choses. Comment j’ai conduit les choses, fais de même, et amène d’autres personnes à saisir cela et à faire cela. Bien sûr nous savons que Paul dans un autre passage dit : Soyez mes imitateurs comme je le suis de Christ.

Nous ne voulons pas annuler Christ. Au contraire, c’est la structure de Christ qui est comme ça. C’est comme le sang qui vient du cœur, mais il passe par le bras pour atteindre le doigt. Le doigt ne peut pas dire après tout ce n’est pas le bras qui a fabriqué le sang. Moi, je vais me brancher directement au cœur.  Quelle place aura-t-il ? Comment va-t-il faire ? Nous sommes d’accord que Jésus est la source de tout. C’est ce que nous prêchons. Jésus est la source de tout et Il est le modèle parfait qu’il faut suivre. Mais attention, Jésus fonctionne dans un système de ramifications. Il ne faut pas dans une logique orgueilleuse, ou d’indépendance humaine, d’autonomie humaine que la personne se dise : moi je me branche à Jésus directement. C’est Jésus qui décide comment tu te branches à Lui.

Suivre et obéir à la direction de Dieu

C’est Lui qui décide comment tu te branches à Lui. Tu as toujours Jésus comme modèle parfait, mais attention Il a décidé de passer par un chemin pour t’atteindre pour certaines choses. Il faut que nous acceptions ce processus-là. C’est un rappel à être branché un ministre de la Parole pour que le processus d’autorité, le processus de transmission de la prédication de la Parole puisse se faire.

En ne respectant pas cela, tant de groupes ont été tués par Satan parce que les gens pensaient que c’était comparable à l’école. Je vais apprendre, en allant gauche à droite et puis je vais faire les choses. Non c’est Dieu qui oint, c’est Dieu qui appelle, c’est Dieu qui structure les choses. Il faut plutôt chercher sa face pour savoir par quelle autorité, par quel ministre de la Parole nous devons être encadrés pour arriver à faire soi-même son appel.

(00:27:57) Suivre le principe d’autorité voulue par Dieu

Voilà le premier point que je voulais souligner. Une certaine information je ne dis pas forcément que les gens fassent des écoles bibliques mais qu’il y ait une certaine transmission de la Parole, de la manière de présenter la Parole et de l’autorité également. C’est important car les choses de Dieu marchent par autorité. Ce n’est pas du hasard, les gens se trompent beaucoup sur ces choses et parfois ils sont étonnés de voir des destructions de groupes. Des destructions de « serviteurs de Dieu ». En réalité la plupart de ces destructions viennent du fait qu’il n’y a pas eu le respect de la ramification du Seigneur. Ce simple fait explique le problème. Il y a un homme …

(00:28:42) Évocation de Actes 19:13-15

13 Quelques exorcistes juifs ambulants essayèrent d’invoquer sur ceux qui avaient des esprits malins le nom du Seigneur Jésus, en disant: Je vous conjure par Jésus que Paul prêche!

14 Ceux qui faisaient cela étaient sept fils de Scéva, Juif, l’un des principaux sacrificateurs.

15 L’esprit malin leur répondit: Je connais Jésus, et je sais qui est Paul; mais vous, qui êtes-vous?

Les démons ont dit qu’ils connaissaient Jésus, et Paul, mais nous ne vous connaissons pas. On ne vous reconnait l’autorité de nous chasser. Les démons étaient clairs.

Les choses de Dieu marchent comme cela. Les démons le savent. Dieu a mandaté Paul pour cela. Ils le savent.

Quand cette personne est bien là, les démons ne vont pas dire cette personne … Ils vont dire Jésus ne veut plus de nous ici. Ils vont savoir, comme si la personne avait un mandat de Dieu pour les chasser. Le mandat témoignant de l’autorité venant de Dieu pour les chasser. Mais là personne elle-même ne sait même pas mais les démons voient ce papier. Du coup quand la personne dit : vous partez, les démons s’en vont. Parce qu’ils ont vu le papier de Jésus sur cette personne.

(00:29:55) En Indonésie

 Je me souviens d’une histoire lors du réveil en Indonésie. Les bien-aimés avaient été envoyés dans un village qui n’était composé que de magiciens avec le chef du village qui était le plus grand de tous. Le Saint-Esprit les a réveillés un jour pour dire maintenant l’objectif missionnaire est ce village-là. Il est important de comprendre que le groupe n’est pas là pour rester pas en tant que groupe, mais il est là pour servir au travail général d’évangélisation et de mission. Il ne doit pas rester comme certains s’en accaparent, et cela devient une tribu qu’on gère, un clan.

Non, à un moment donné le Saint-Esprit dit aux responsables vous allez dans tel endroit, dans tel village et vous transformez ce village. Ils arrivent, ils parlent aux gens du village qui leur répondent mais nous on n’a pas besoin de votre Jésus. Nous sommes de grands magiciens, nous avons nos pouvoirs. Les chrétiens leur ont dit notamment au chef du village lui-même … Toujours est-il qu’ils les ont réunis tous au centre du village. Ils disent nous allons nous parler tous au centre du village. Avertissez tout le monde. Le chef du village est venu avec les autres, ils se sont retrouvés au centre du village.

La prière simple des chrétiens

Les chrétiens ont fait la prière suivante Seigneur, c’est toi qui nous as envoyé dans ce lieu pour apporter le salut, nous savons que les démons mettent un obstacle à ce salut alors nous commandons à tous les démons qui sont dans ce village de quitter ce village. Ils n’ont pas fait des prières du genre … On va jeûner cinq jours, mille jours …

Non, ils avaient l’autorité de Jésus. Ils sont partis appliquer cette autorité. Ces chrétiens ont dit c’est Toi qui nous as envoyés, alors en fonction de cette autorité nous disons aux démons qui sont dans ce village de quitter ce village. Ils se sont assis, ils ont commencé à louer le Seigneur. Ces chrétiens n’avaient dit que cette phrase-là. Ils ont commencé à louer le Seigneur et puis le chef du village a commencé à transpirer et il a dit : je veux me convertir à Jésus. Les chrétiens ont demandé pourquoi ? Qu’est-il arrivé ? Il a dit à tous les villageois qui étaient là. Lorsque ces gens ont dit que tous les démons qui sont dans ce village s’en aillent, je les ai entendus dire Jésus ne veut plus de nous ici allons-nous en. Ils sont partis !

(00:32:50) La véritable autorité vient de Dieu

Vous voyez, l’autorité vient de qui ? De Jésus ! Les démons obéissent en réalité à Jésus, mais Jésus utilise des humains en leur donnant ce mandat. Les démons reconnaissent le mandat et ils fuient. Les choses de Dieu c’est aussi une question d’autorité.

La défensive

 Maintenant j’ai déjà parlé de ça autrefois. Il faut savoir maintenant que n’importe qui, qui attaque un chrétien. Là ce n’est pas une question d’autorité même si Satan t’attaque et que tu viennes de te convertir aujourd’hui, tu as le dessus sur Satan parce que tu es défendu. Tout chrétien a le dessus sur n’importe quelle puissance des ténèbres.

L’offensive

Mais quand nous sommes dans la mission, dans l’offensive, là l’autorité de chrétien ne marche pas. Il faut en prendre conscience et ne pas mener une vie de groupe sans conscience de cela.

.

4 – La formation spécifique

(00:33:50) Se former à l’évangélisation

 Voilà je passe du point de la formation à au point de l’évangélisation. Le groupe doit penser à toucher les gens de sa ville, toucher les gens de nos familles d’origine. Je répète le danger d’un groupe est de devenir une famille en elle-même et de venir faire des activités de rencontres qui ne sont que des activités amicales. Nous devons toujours nous rappeler de Matthieu 28:18-20.

Attention, Dieu nous a appelés pour faire de toutes les nations des disciples. Attention il nous a dit, vous recevrez une puissance, et vous serez mes témoins. Nous devons nous rappeler toujours de cela. Le Saint-Esprit nous inspirera à travers la prière, à travers cette soif d’activités d’évangélisation que nous mènerons. C’est pourquoi nous devons y penser et prier pour cela, même si nous ne sommes pas encore inspirés par rapport à ce que nous devons faire. La prière elle aussi est puissante pour évangéliser en parlant des gens au Seigneur. Le Saint-Esprit a la capacité de toucher aussi les gens et de préparer les rencontres qui vont faciliter leur conversion. Il peut nous amener les gens. Nous avons lu cela hier dans Actes 2

(00:35:34) Citation de Actes 2:47

47 louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés.

  Le Saint-Esprit ajoutait chaque jour à l’église ceux qui étaient sauvés.

 Il peut organiser les rencontres d’où l’importance de la prière même si nous ne sommes pas encore inspirés sur les choses à faire continuons à prier pour la ville, pour les membres de nos familles d’origine, pour le voisinage. Faisons ces prières, cela fait partie de la stratégie d’évangélisation. L’évangélisation n’est pas seulement les actions, c’est aussi et même plus, la prière. Comme je l’ai dit hier à des bien-aimés qui débattent beaucoup avec les musulmans. J’ai dit attention, les débats ne sont pas tout, le plus important est la puissance de Dieu qui peut toucher le cœur même avec une seule phrase. Apprenez à prier pour les uns comme il est écrit dans un 1 Timothée 2 :1-2

En référence à 1 Timothée 2:1-2

1 J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes,

pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté.

 Avant toutes choses faites des prières … Donc les prières font partie de l’évangélisation. Le Saint-Esprit peut nous pousser à aller prier dans des endroits stratégiques de la ville, ou sans stratégie à prier pour la ville. A marcher, à prier. Sans parler d’endroits stratégiques, je vous invite à prier tout simplement dans la ville pour les gens. La prière est très importante mais n’oublions pas l’évangélisation, sinon là le groupe va mourir.

Bien sûr nous ne devons pas forcer les choses. Nous devons faire attention à cela, le but n’est pas d’agrandir le groupe. Le but est de jouer notre rôle. Nous pouvons jouer notre rôle et qu’un futur autre groupe puisse en récolter les fruits. Nous, nous semons, nous travaillons, un autre groupe viendra s’installer et récoltera les fruits. Beaucoup disent : il faut que le groupe grandisse. Non, ce n’est pas le but. Le groupe doit faire son travail. Il faut qu’il grandisse et non pas s’agrandisse.

(00:38:07) Grandir pour devenir à la stature de Christ

 Le groupe doit grandir dans la stature de Christ, dans la volonté de Dieu mais pas forcément chercher à grandir en nombre, mais il doit grandir. Il ne faut pas se dire qu’il faille que le nombre augmente. Non nous devons plutôt sauver les âmes. Si nous sauvons les âmes, le nombre du groupe aussi va augmenter parce que nous pouvons parfois ne pas être prêts à recevoir d’autres personnes, Dieu voit cela. Est-ce que cela doit nous arrêter pour le travail d’évangélisation ? Non, nous faisons toujours le travail d’évangélisation, et le jour où Dieu trouvera que nous sommes prêts à recevoir de nouvelles personnes, Il nous les enverra.

Si nous ne sommes pas prêts, nos prières et nos actes d’affichage (parce qu’il y a plusieurs activités qu’on peut faire … faire des affiches, afficher, distribuer des tracts, chanter) Il y a plus activités d’évangélisation que nous pouvons mener. Lorsque le Seigneur jugera que nous sommes prêts à recevoir des personnes, Il va les envoyer. S’il juge que nous ne sommes pas encore prêts, Il va prendre le fruit de tout ça et l’utiliser pour un autre groupe, plus tard. Dans tous les cas nous serons participants à l’œuvre du Seigneur.

Grandir spirituellement

Le jour des récompenses au ciel, nous aurons notre part. Nous ne devons pas nous arrêter parce que nous avons l’impression que le groupe ne grandit pas en nombre. En réalité le groupe grandit toujours spirituellement même s’il ne grandit pas en nombre. Mais nous ne voyons pas cela parce que les choses de Dieu ne sont pas toujours visibles. C’est un appel à persévérer dans l’évangélisation quel que soit le résultat.

(00:39:55) le côté missionnaire

 Ensuite il y a le côté missionnaire. Ce côté missionnaire consiste en ce que dans tout groupe, il doit jaillir quelques personnes qui puissent être utilisées ailleurs pour multiplier le nombre de groupes ou ailleurs dans un cadre missionnaire. Aujourd’hui il n’y a plus beaucoup de missionnaires parce que les gens pensent tellement à leur confort. Ils pensent tellement à leur avenir humain. Ils pensent que la mission va compromettre leur avenir charnel. Il n’y a pas beaucoup de missionnaires à notre époque parce que les gens se sont réduits à une logique de salle. On doit avoir une salle pour faire quelque chose avec la salle. Non, le Seigneur a dit : faites de toutes les nations des disciples.

Des disciples ! C’est pourquoi nous disons formation mais nous disons en même temps discipolat. Il faut qu’il y ait l’objectif de faire des disciples, et non pas d’agrandir le groupe en nombre. Un disciple peut accepter la mission du Seigneur alors que le nombre n’accepte pas toujours la volonté de Dieu. Soyons prudents par rapport à cela. L’activité missionnaire doit être au fond de nous. Nous devons nous dire qu’il faut que notre groupe produise des missionnaires. Nous devons prier pour cela, nous devons travailler à cela, notamment en se formant, en facilitant la formation des uns et des autres d’une manière ou d’une autre.

La formation indispensable pour la mission

Le Saint-Esprit ouvrira des portes pour cela, mais il faut que les gens soient formés pour pouvoir aller en mission. Il faut qu’il y ait le cœur et l’esprit missionnaire dans le groupe et non pas l’esprit de salle d’attente. Sinon le groupe va devenir une salle d’attente pour l’éternité. Non, non.

Dans une salle d’attente, on ne fait rien du tout, on attend seulement de voir le médecin. Ce n’est pas bon, le groupe chrétien n’est pas une salle d’attente avant l’enlèvement. C’est une armée, c’est un bataillon, c’est une force, c’est une main que Dieu va utiliser pour faire des choses. Je répète que nous soyons deux ou trois, Dieu peut nous utiliser. Le travail missionnaire est capital. Le Seigneur le dit dans Matthieu 28:18 à 20, et dans Actes 1:8 il dit encore la même chose. dans Luc 24

(00:42:58) Citation de Luc 24:47

47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.

Il dit qu’il faut que la repentance soit pêcher à toutes les nations. Après moi, relisez la fin du passage du Seigneur physiquement sur terre. Vous allez voir qu’Il insiste sur le fait que sa Parole puisse aller vers toutes les nations. Il insiste sur la mission. Nous le voyons dans Marc 16, Jésus dit allez prêcher la bonne nouvelle à toute la création.

Citation de Marc 16 :15

15 Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.

Dans Jean 20 puisque on m’a envoyé, moi aussi Je vous envoie.

Citation de Jean 20:21

21 Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.

 Dans Matthieu 28 : Allez faites de toutes les nations des disciples.

Citation de Matthieu 28:19-20

19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit,

20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

dans Luc 24, il fallait que le fils de Dieu souffre, meurt et qu’Il ressuscite le troisième jour, de sorte que la repentance empêché à toutes les nations.

Citation de Luc 24:46

46 Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour,

47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.

En Actes 1:8

Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Au début dans Actes 2, au jour de la pentecôte quand l’Esprit descend l’Esprit fait parler les disciples dans toutes les langues des gens qui étaient là. C’est le symbole de l’évangélisation, de la mission dans le monde entier. Tout groupe doit être dans cette logique missionnaire. Elle facilitera le travail et l’appel des gens qui sont appelés. Quelqu’un dans un groupe peut dire : je sens que Dieu m’appelle pour l’Ukraine. il y a des frères qui vont lui rappeler : « Tu ne vois pas ce qui se passe là-bas ? »

Mais c’est comme cela qu’il faut faire. Parce que c’est Dieu qui appelle. Si le groupe a un esprit missionnaire quand quelqu’un va dire, je sens que Dieu m’appelle pour l’Ukraine. On va tout simplement lui dire : « Nous allons prier et que la volonté de Dieu se fasse. » Mais dans les groupes d’aujourd’hui, une personne va t’appeler à part pour dire : Écoute, sois réaliste quoi. C’est pourquoi il faut la connexion avec les gens qui ont des appels confirmés pour recevoir l’impact, le feu missionnaire, le feu de l’évangélisation.

(00:45:30) Se préparer en se formant et en formant

 C’est très important parce que si le groupe n’a pas cette connexion-là, les appels des gens du groupe seront étouffés. Dieu fait ce qu’il veut, nous saisissons cela quand nous sommes dans le même esprit que lui. Mais quand nous nous éloignés de la vision divine nous ne pouvons plus saisir ses intentions. Ce n’est pas bon. Le groupe doit s’attacher à la mission et le Saint-Esprit conduira les choses.

 Voilà ce que je voulais dire pendant ces trois séminaire. En résumé l’Église, corps du Christ doit se préparer au retour du Seigneur, non pas dans une salle d’attente mais en accomplissant les promesses et les instructions données par le Seigneur concernant l’Église. C’est lorsque cette condition est remplie que cette église peut jouer son rôle d’évangélisation, de mission dans le monde entier. Comme le Seigneur dit quand l’évangile sera prêché dans le monde entier, c’est là que viendra la fin. Mais il y a eu un recul de cet élan parce que les groupes chrétiens sont devenus des entreprises ou des lieux où on élève des gens au rang de star dans quelque domaine. Nous devons arrêter avec cela et revenir à la vision du Seigneur d’une famille pour toucher, et sauver le monde entier et être entraînés avec ces gens là dans l’enlèvement qui se prépare.

(00:47:46) Prière

 Que Dieu nous aide au nom de Jésus. Amen

 Seigneur nous venons prier pour le réveil et l’encadrement de ton Église selon Ta Parole, selon la vérité que ton Esprit se saisisse de ces trois séminaires pour bâtir des groupes, gérer les groupes à travers les responsables choisis afin que la grande mission. La grande commission comme disent les anglophones s’accomplisse, le grand appel : Faire de toutes les nations des disciples, prêcher la bonne nouvelle à toute la création. Prêcher la repentance au monde entier ne sorte que le dernier païen soit contacté et que Toi, Seigneur, Tu reviennes nous chercher.

Aide nous Seigneur à mettre de côté nos propres tendances charnelles pour te laisser être Le berger de notre âme. Que nous acceptions d’être des brebis sous la conduite du Saint-Esprit en prenant Jésus comme modèle principal, et en acceptant les modèles intermédiaires que Tu nous donnes pour nous construire et nous amener toujours plus près de Toi. Merci pour Ta présence et pour tout ce que tu vas faire. Nous nous reposons sur toi pour tout. Merci Jésus. Amen.